Les coûts d’un mauvais recrutement

Ne laissez pas une erreur de recrutement compromettre la réussite de votre entreprise !

Le recrutement d’un nouvel employé est une étape décisive pour toute entreprise. Cependant, opter pour le mauvais candidat peut engendrer des conséquences financières désastreuses et peser lourdement sur la rentabilité de l’entreprise.

Décortiquons ensemble les différents coûts associés à un recrutement infructueux :

  • Frais de recrutement : ces frais englobent les salaires des membres de l’équipe de recrutement, le temps passé pour le recrutement, ou bien les honoraires d’une agence dédiée à ce dernier, ainsi que les frais d’annonces et les outils de sélection, tels que les logiciels de gestion des candidatures.
 
  • Rémunération du salarié y compris les charges patronales associées, et la rémunération indirecte : les impôts et taxes liés au salaire et à l’effectif (effet de seuil) , les congés des salariés, les notes de frais, les avantages (mutuelle, prévoyance, tickets restaurant, remboursement transport), intéressement, participation des salariés
 
  • Coût d’onboarding : chaque nouvel employé nécessite une période d’intégration et de formation, représentant un investissement significatif en termes de temps et de ressources. Si vous lui faites faire une formation sur un autre site, outre le coût de la formation, vous aurez également des frais de déplacement ou encore d’hôtel qu’il faudra prendre en compte dans le calcul.
 
  • Coût de remplacement du salarié : si l’employé quitte prématurément l’entreprise, remplacer cette personne implique de nouveaux coûts de recrutement, de rémunération et de formation, pouvant doubler le coût initial du recrutement.
 
  • Frais de départ, s’il y en a : si votre collaborateur part en dehors de sa période d’essai via un licenciement ou une rupture conventionnelle alors ce départ aura un coût et il faudra le prendre en compte dans le calcul du coût de ce recrutement raté.
 
  • Conséquences indirectes : outre les coûts directs évoqués précédemment, un mauvais recrutement peut avoir des répercussions sur l’ensemble de l’entreprise. Ces conséquences incluent une baisse du chiffre d’affaires, une désorganisation du service, une surcharge de travail pour les autres employés, une baisse de moral, une diminution de la productivité et une atteinte à l’image de l’entreprise auprès de ses clients ou fournisseurs.

Face à ces défis, de plus en plus d’entreprises se tournent vers l’externalisation de certaines fonctions. Cette stratégie offre une source de flexibilité et de compétitivité, permettant aux entreprises de se concentrer sur leur cœur de métier tout en bénéficiant de l’expertise et de l’efficacité des prestataires externes.

En conclusion, il est primordial de comprendre les coûts cachés d’un mauvais recrutement afin de prendre des décisions éclairées. L’externalisation s’impose comme une solution viable pour réduire ces coûts et améliorer la performance globale de l’entreprise. 

Si vous cherchez à optimiser votre processus de recrutement tout en minimisant les risques, faîtes appel à un de nos experts pour vous dénicher les talents dont vous avez besoin.

Partager cet article

S'inscrire à notre newsletter

Soyez toujours au courant de toutes les actualités du management partagé !

À lire également

Les coûts d’un mauvais recrutement

Un mauvais recrutement peut engendrer des conséquences financières désastreuses sur l’entreprise : tour d’horizon des coûts d’une mauvaise décision RH

Ready to start ?

Si vous aussi, vous souhaitez recruter un manager d'excellence qui a envie de s'investir dans votre entreprise, sans que vous ayez besoin de vous occuper des sujets administratifs (recrutement, embauche, contrats...), confiez-nous vos enjeux et nos experts se chargent de vous trouver la perle rare !

Merci d'avoir rejoint le programme Ambassadeur

Nous prendrons contact avec vous afin de faire le point sur les missions pour lesquelles vous souhaitez être apporteur d’affaires.